UN CUIRASSIER DU 11ème REGIMENT FIN 1804

Vu à Paris par l’imagier Nicolas Hoffmann

 

Cette illustration a été réalisée d’après une particulièrement intéressante gouache  d’Hoffmann reproduite dans un numéro de la Sabretache en 1903. Elle appartenait alors à la fameuse collection Cottreau et, ce qui la rend d’autant plus précieuse, n’est plus localisée aujourd’hui. Nous voyons là un inhabituel cuirassier au début de la création de l’arme avec cette silhouette encore un peu archaïque qui rappelle les cavaliers du Directoire.

L’imagier Hoffmann a vu ce cavalier maréchal-ferrant avec son régiment lors des parades à Paris pour les festivités du sacre de Napoléon;  beaucoup de troupes se trouvaient de passage dans la capitale pour les circonstances et les parades nombreuses avant, pendant et après le grand évènement. L’homme a les cheveux pommadés et poudrés, son cheval porte rubans rouges à la tétière et à la queue, cela sent la grande représentation. Nul doute que le nouveau monarque de la France tenait aussi à frapper l’imagination de la population avec ces nouvelles troupes cuirassées, aussi belles qu’impressionnantes.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Veuillez-vous connecter ou vous inscrire gratuitement pour continuer la lecture.

Bookmark(0)