LES UNIFORMES DE L’INFANTERIE EMIGREE

au service de la couronne britannique en 1794

 

En mai 1794, le Parlement britannique accorde l’autorisation de lever des régiments  dits « à cocarde blanche » et composé de Français pour le service sur le continent européen, en d’autres mots, pour s’opposer à la Révolution Française qui a pris un tour très inquiétant avec l’assassinat du roi Louis XVI.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Veuillez-vous connecter ou vous inscrire gratuitement pour continuer la lecture.

Bookmark(0)