LES OFFICIERS GÉNÉRAUX BRITANNIQUES DE 1811 à 1816

 

Les tenues des états-majors britanniques en 1815 ont été assez étonnamment peu étudiées. Il faut toutefois faire exception d’un article sur les officiers de l’état-major paru dans le Journal of the Society of Army Historical Research (J.S.A.H.R.) il y a de nombreuses décennies ; cette étude, pour bien documentée qu’elle soit, n’est plus aussi complète aujourd’hui qu’elle pouvait le paraître en son temps, aussi allons-nous tenter d’y apporter un peu de clarté, quelques compléments et d’utiles illustrations. Nous commencerons avec les officiers généraux. Rappelons que le duc de Wellington est Field-Marshal depuis 1813, ses tenues n’en­trent donc pas dans le cadre de cette étude. Pour la même raison, nous n’illustrerons pas non plus les tenues de grande parade bien qu’en en touchant un mot pour la clarté de l’exposé.

En 1815, l’uniforme des officiers généraux britanniques est régi par quelques règles datant des années 1760. Les changements se sont faits par l’évolution de la mode ponctuée de loin en loin par un petit nombre d’ordonnances. Il faudra attendre 1822 pour qu’un règlement officiel s’attache précisément à la tenue des officiers généraux. Avec si peu de textes et de contraintes pourtant, les portails indiquent qu’une règle commune est suivie de près, sans écarts concernant les points importants.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Veuillez-vous connecter ou vous inscrire gratuitement pour continuer la lecture.

Bookmark(0)